Visitez le nouveau site de la ville : https://preproduction.ville-mornealeau.com/

Blanchet reçoit "le maire au coeur du quartier"

 Après Rousseau (Les Manguiers), c’était au tour de Blanchet/ Morne-À-L’eau de recevoir « LE MAIRE AU CŒUR DU QUARTIER » au Restaurant-Bar « CHEZ PASCAL » dans ce secteur très fréquenté du territoire communal.

 

Après avoir remercié le propriétaire Pascal de recevoir cette rencontre citoyenne dans son établissement, le Maire, Jean-Claude LOMBION, entouré d’une forte délégation municipale entre dans le vif du sujet et explique qu’à Morne-À-L’eau, la collectivité communale a une vision sur le long terme dans tous les domaines. Chaque année, un bilan est fait pour mesurer le chemin parcouru et évaluer ce qu’il reste à faire.

Le bilan municipal 2008-2012 publié en Décembre dernier parle de lui-même. Chaque foyer mornalien l’a reçu dans sa boite aux lettres.

Cette intervention préliminaire de l’exécutif municipal terminée, la parole est donnée à Madame Cynthia CAROUPANAPOULET, Chargée de Mission à la Direction de l’Environnement et du Développement Durable (DEDD) d’intervenir pour parler de la gestion des déchets, une question très sensible dans le secteur. La collecte des ordures ménagères ne se fait plus en régie municipale.

Les agents sont vieillissants et souvent absents. Le service était irrégulier, le matériel obsolète. Une réorganisation a été mise en place et deux  prestataires privés assurent la collecte.

La population est informée par des exemplaires de Guide de Collecte. De nouvelles poubelles sont en cours de distribution. Ils sont plus maniables (plus légers) et nominatifs (ils sont identifiés grâce à une puce incorporée). Le compostage suit son cours. En projet, le Pôle de Valorisation des Déchets (P.V.D) et une Ressourcerie destinée à réparer et à remettre en service certains objets.

Elle précise en terminant ses propos que la réhabilitation de la décharge au lieu-dit Gédéon (à proximité du Canal des Rotours) interviendra dès cette année.

Une participante a demandé l’implantation de Bornes d’Apport Volontaire (B.A.V) pour le secteur de Marchand.

La question est posée de savoir pourquoi il n’y a pas d’arrêt de bus à Marchand. La réponse est que cette opération est de la compétence du Conseil Général, mais l’exécutif municipal se propose d’intervenir auprès de la collectivité départementale pour en demander l’implantation.

Le manque de sécurité, surtout à la sortie de la messe le Samedi soir à l’Eglise de Blanchet est une grosse préoccupation pour la population qui demande au Maire d’intervenir auprès de « Routes de Guadeloupe », pour la pose de panneaux de signalisation et d’un passage piétons.

Les égouts dans cette zone posent problème. La collectivité communale est prête à aider les habitants en difficulté et a pris l’attache d’un prestataire la SAFEGE pour une mission d’étude afin de trouver une solution durable.

Un certain nombre de problèmes sont évoqués concernant l’ancienne décharge de Blanchard qui desservait à l’époque la Ville du Moule. Cette voie de pénétration à l’intérieur des terres en « tuff » et habitée engendre de la poussière, source de nuisances pour les riverains, surtout avec cette période de sécheresse et le passage du vent en rafale. Que devient l’adressage ? Qu’adviendra-t-il des friches de Blanchet ? Va-t’on poser des becs d’éclairage public ?

Le Maire dans sa réponse revient sur la question des poubelles. Il informe qu’au départ une enquête a été diligentée, mais elle est incomplète. Il s’avère que d’autres poubelles sont nécessaires dans la zone en question et que le problème se résoudra progressivement. Il insiste sur le fait que la Ville travaille au quotidien pour l’amélioration de la situation des administrés.

Les routes se réalisent ou se réparent en fonction des moyens financiers de la collectivité. La Ville fera l’effort de réparer et prendra la responsabilité des routes des lotissements privés après mise à disposition conforme à la Municipalité par les Conseils Syndicaux.

Concernant l’adressage, un bureau d’études a été désigné pour que, d’ici la fin de l’année, cette affaire soit réglée.

L’élargissement de l’assiette fiscale se poursuit pour continuer à faire baisser les impôts.

L’aménagement de la friche industrielle de Blanchet devra être envisagé avec la S.A.G.

En ce qui concerne la pose de becs lumineux, Bernard MOUTOUSSAMY, entrepreneur de la place et personne ressource du quartier, veille à leur mise en place.

La voie de la décharge dénommée route de Blanchard sera améliorée. Cette une route de pénétration qui sera, elle aussi réparée.

Une administrée insiste sur la nécessité d’élaguer les arbres aux abords des routes communales.

La nombreuse assistance reconnaît que BLANCHET progresse.

M.GENGA, qui intervient dans la zone du Crématorium, demande que le travail de la jeunesse soit reconnu. M.BIRAS sollicite une intervention des services techniques de la Ville pour assurer la sécurité aux abords du Crématorium : voirie, éclairage, notamment.

 L’association du quartier VENUS remercie le Maire et son équipe municipale pour l’aide logistique qu’elle apporte pour l’entretien du terrain de football et demande l’implantation de Bornes D’apport Volontaire sur le site mais également pour le Restaurant-Bar « Chez Pascal » qui est un lieu de vie très fréquenté à BLANCHET.

De nombreux canaux ceinturent la zone, c’est une nécessité de santé publique de les curer afin de lutter contre les nuisibles, mais aussi pour prévenir les inondations.

Le Président de l’association VENUS souligne qu’il manque un parking pour les véhicules des joueurs et des visiteurs. Un filet de protection est indispensable pour contenir les ballons. Un drainage du terrain de football est nécessaire pour l’évacuation de l’eau de pluie.

La S.I.S a signé une promesse de vente avec VENUS, mais, cette société cherche en réalité à faire une transaction pour un autre terrain dans la zone de Richeval. L’association demande la médiation de la Mairie pour sauvegarder ses intérêts dans cette affaire.

Les projets pour BLANCHET :

  • Sécurité routière et pluviale
  • Réparation de la ravine des Coudes
  • Entretien permanent du terrain de football.

 

L’association VENUS a profité enfin de cette rencontre citoyenne pour inviter toute la population présente à son Déjeuner-Champêtre le Dimanche 07 Avril 2013 « O Bo Ravin-la » à Lasserre/Morne-à-l’Eau.

 

 

 

Right Sidebar

Favoris & partage
Ajouter aux favoris

Imprimer Augmenter le texte Diminuer le texte Afficher la page d'aide

 

Espace jeune

Le guide du tri
Guide du tri
 

Territoire à énergie positive pour la croissance verte

Agenda 21 de Morne à l'eau - Guadeloupe

Notre site utilise des cookies pour mesurer l’audience et les usages de nos visiteurs, et vous offrir la possibilité de partager les contenus sur les réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.