Expertise de périls imminents dans le périmètre de l’écoquartier du Bourg

Seulement dans le bourg de la Ville, on compte près de 243 dents creuses, délaissés urbains, maisons abandonnées.

Le manque d’entretien, l’abandon de ces bâtis dans le centre-ville impactent la valeur esthétique de ces biens immobiliers et confèrent à MORNE-Á-L’EAU une faible attractivité économique et touristique avec en plus des nuisances plurielles causées à la population et à l’environnement :

Des dommages d’ordre sanitaire : infection de rongeurs, des mauvaises odeurs, des actes d’incivisme, dépôts de déchets à l’intérieur comme à l’extérieur des maisons abandonnées, la fragilisation des constructions voisines, augmentation des phénomènes d’infiltration avec des risques liés aux accidents avec des chutes d’auvents, de portes, de balcons et des départs d’incendie.

Cette expertise sur le territoire communal est menée par l’Établissement Public Foncier Local (L’EPFL) pour le compte de la Ville et en étroite concertation avec la Direction de l’Aménagement et de l’Occupation des Sols (L’Urbanisme).

Des images à découvrir ici…

 

 

 

Agenda 21 de Morne à l'eau - Guadeloupe

Notre site utilise des cookies pour mesurer l’audience et les usages de nos visiteurs, et vous offrir la possibilité de partager les contenus sur les réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.