Agriculture Pêche Elevage

La Ville de Morne-à-l’Eau est historiquement une ville rurale à vocation agricole forte. L’activité a été fortement centrée sur la production de canne à sucre dans la plaine de Grippon avec notamment la présence de l’usine de Blanchet.

Aujourd’hui, l’agriculture n’a plus le même impact sur le développement économique mais garde une place notable dans l’emploi des actifs.

En 2010, Morne-à-l’Eau compte 410 exploitations pour une surface agricole utilisée de 1558 ha.
La culture prédominante reste la canne à sucre qui occupe 610ha de la surface agricole. Les autres surfaces agricoles sont essentiellement consacrées aux pâturages pour l’élevage et à une moindre mesure aux cultures vivrières et légumières.

L’élevage est très présent à Morne-à-l’Eau notamment s’agissant de l’élevage bovin.

La pêche reste une activité pratiquée et notable dans le territoire avec notamment le port de pêche départemental de Morne-à-l’Eau à Vieux-Bourg.
On dénombre 21 navires enregistrés à Morne-à-l’Eau qui pratiquent essentiellement une pêche artisanale côtière.

En 2010, on dénombre 21 navires enregistrés à Morne-à-l’Eau qui pratiquent essentiellement une pêche artisanale côtière.
La ville est réputée pour ses pêcheurs de Lambis et pour la fête organisée à Vieux-Bourg « la fête du Lambis ».

 

Que fait la ville ?

En lien avec la Caisse des Ecoles, la ville est inscrite dans un projet régional «  DIAGALIM » pour diagnostic des systèmes alimentaires de la Guadeloupe.

La DéAL Guadeloupe et la Daaf Guadeloupe, en partenariat avec l’Université des Antilles et l’ADEME, ont présenté leur candidature à un appel à projet du Conseil Général au Développement Durable portant sur l’économie verte, en particulier la «  mise en œuvre dans les territoires du volet «  production et consommation durables » de la feuille de route de l’économie circulaire par les acteurs économiques, incluant les citoyens consommateurs.

Le projet «  DIAGAlim » porte sur la réalisation d’un diagnostic du système alimentaire pour favoriser la gouvernance territoriale de l’alimentation durable et la mise en place de projets concrets en Guadeloupe.

Ce projet comporte plusieurs objectifs:

  • d’ordres stratégiques d’une part,
    • Relancer et nourrir la dynamique autour de la production et de la consommation durable en Guadeloupe via le prisme alimentaire
    • Initier l’élaboration de projets opérationnels répondant aux enjeux du territoire et co-portés par les acteurs du système alimentaire
    • Initier l’élaboration de stratégie alimentaires et d’économie circulaire en Guadeloupe en activant notamment le levier des démarches d’Ecologie Industrielle et Territoriale ( IET)
  • d’ordres opérationnels d’autre part
    • Créer un outil d’aide à la décision permettant aux décideux guadeloupéens de définir les enjeux prioritaires du territoire et d’identifier les actions à mettre en place
    • Organiser des agoras laissant la place à la discussion de prospective, participatives, multi-acteurs et multi-sectorielles
    • Permettre la naissance de trois projets multi-acteurs portant sur 3 étapes du système alimentaire

 

  • Contacter l’animateur développement local au :   0590 24 66 76
  • DIAGALIM : Diagnostic des Systèmes Alimentaire
 

Agenda 21 de Morne à l'eau - Guadeloupe

Notre site utilise des cookies pour mesurer l’audience et les usages de nos visiteurs, et vous offrir la possibilité de partager les contenus sur les réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.